Falaises,  Vie de club

Retour sur le We club à Orpierre

C’est une trentaine de personne qui ont répondu à l’appel de ce 1er WE club à Orpierre. Et il y en a eu pour tous les goûts : de l’escalade en couenne, de la grande voie, de la via-ferrata, de la rando, du vélo et même une chasse aux œufs.

Pendant que les enfants étaient encadrés pour découvrir la grimpe en falaise et sa différence avec les belles prises fluo de la salle, leurs parents (et les autres) ont pu aller expérimenter une première grande voie encadrée par Fred et découvrir le plaisir de l’enchaînement des longueurs ou aller grimper entre eux sur les nombreux sites qui bordent le village.

Samedi 16 avril

Certains sont arrivés la veille pour profiter au maximum de la journée pendant que d’autres posent leurs valise en fin de matinée.

On découvre le secteur de couenne le plus proche : « Cascade ». Un joli petit site avec des falaises de part et d’autres d’un petit cours d’eau. Des 5 d’un côté, des 6 de l’autre : idéal pour en avoir pour tout le monde.

Pendant ce temps Fred emmène déjà la cordée Aurélie et Sandra (A.) à l’assaut du pilier de l’Ascle avec la voie les maîtres de la danse, une voie parfaite pour l’initiation en grande voie.

Enfin, une fois tous rentrés au camping on fini par un apéro tous ensemble pour partager notre journée et définir la suivante.

Dimanche 17

Grosse journée en prévision pour les jeunes : on attaque la journée à 9h direction le bout du site « cascade » avec son secteur qui porte bien son nom : « la plage ». Une petite enclave avec une cascade qui forme une piscine naturelle en son pied.

On s’équipe, et nous voilà parti sur le rocher, à tâtonner pour trouver ses prises qui ne « sortent » pas mais « rentrent » et qui sont toutes de la même couleurs : on a le droit à tous mais pas de joker possible.

Après une matinée à grimper, la pose s’impose. Petit sandwich les pieds dans l’eau pendant que Martin installe une tyrolienne au dessus de nos têtes.

Et pendant que les jeunes font les ouistitis, les grands eux sont en grande voies pour la plupart.

Fred refait une initiation grande voie avec Solange, Claire et Sandra (C.) au pilier de l’Ascle toujours dans la voie les maîtres de la danse (quand on aime on ne compte pas!). Puis Claire et Solange n’étant pas rassasiées après cette première ascension, ils enchaînent dans la voie Little Big Wall légèrement plus soutenue.

Fin de journée comme la précédente : un apéro tous ensemble. Mais cette fois-ci il semblerais que les cloches sont passé déposé des œufs en chocolat un peu partout.

Lundi 18

Pour les jeunes, c’est retour en falaise dès le matin avec cette fois des voies beaucoup plus longues : 30 mètres de grimpe facile pour avoir le temps de prendre de la hauteur. Et grimper autant ça prend du temps, après 2 voies chacun il est déjà l’heure de rentrer et on se la joue géologue en remplissant nos sacs de plein de cailloux : bien que ça descende le retour est bien plus dur que l’aller.

Pendant ce temps les moins jeunes des jeunes prennent de la hauteur au dessus du village avec la via-ferrata fraîchement équipée.

Côté grande voie, Fred change de secteur pour encadrer Aurélie, Solange et Lorraine dans un itinéraire combinant Cartable exquis et Massacre à la débroussailleuse sur la paroi de l’Adrech. C’est aussi la première descente en rappel pour Aurélie avec un final en fil d’araignée!

Quelques jours avant de partir, nous avions un peu de doutes sur la participation à cette sortie, mais finalement ce fût un chouette week-end rempli d’activités, d’échanges et de bons moments. Nous espérons vivement reconduire cette sorte l’année prochaine !

Retrouver ce rocher au grain fin ou rugueux, froid ou rayonnant qu’on palpe caresse ou empoigne avec délicatesse et amour au soleil du midi

Solange

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.